Présentation

L’orthographe, je suis tombée dedans quand j’étais petite !

Avec une maman prof de français, j’ai depuis toujours entendu relever les erreurs de langage commises à la télévision ou la radio (combien de fois ai-je entendu « après que plus indicatif » ou « Je me LE rappelle, se rappeler est transitif direct » ?) et, dès le CM2, je « m’amusais » à corriger les dictées des élèves de collège de ma mère !

Un rendez-vous immanquable pour nous deux était la dictée de Bernard Pivot : l’un de nos programmes préférés, que nous guettions, et qui commandait l’organisation de ce jour-là.

Mais je n’aimais pas QUE l’orthographe. Aussi, arrivée au collège, je me serais bien vue prof de maths, ou de musique, ou d’espagnol… Finalement, j’ai fait de passionnantes études de… biologie (!) dans le but d’obtenir une licence, porte d’entrée pour intégrer l’IUFM qui me permettrait d’enseigner toutes les matières, en devenant professeur des écoles.

Après avoir passé vingt-cinq années dans l’Éducation nationale, j’avais acquis un œil de lynx, expert dans la détection des erreurs des élèves, et j’avais expérimenté de nombreuses méthodes pédagogiques ! Alors, quoi de plus évident que de revenir à mes premières amours et de me reconvertir dans la correction et dans la formation en orthographe ?

J’ai donc suivi la formation de lecteur-correcteur du Centre d’écriture et communication pour obtenir cette certification de niveau III.
Pour m’y préparer et me défier un peu, j’ai aussi passé le certificat Voltaire. Mon score de 995/1 000 m’a procuré une très grande fierté et m’a confortée dans le choix de cette voie.

Puis, j’ai suivi la formation de formateur en orthographe du projet Voltaire afin d’adapter mes méthodes pédagogiques à un public adulte, ainsi qu’une formation à l’ingénierie afin de proposer des contenus parfaitement en adéquation avec les besoins des entreprises.

Et me voilà avec toutes les compétences nécessaires en poche (ou plutôt dans la tête et dans les livres ; voir les références) pour VOUS CORRIGER ou VOUS AIDER À MIEUX ÉCRIRE !

Enfin… quand on me laisse travailler !